header pour mobile
À Morangis 12 692 habitants ont le pouvoir
Budget participatif | Groupes projets-actions | Assemblées des habitants | Assemblées des jeunes | Réunions de quartier | Journées citoyennes | Fabrique citoyenne

Révision du Plan Local d'Urbanisme

En vue de réviser le Plan Local d’Urbanisme de Morangis, la Municipalité a lancé en 2016 une grande consultation des habitants. PLAN LOCAL D’URBANISME = fixe les objectifs de logements, les lieux et règles de construction, les espaces verts, les objectifs en termes de déplacement, de commerce, de développement économique…


Consultez l'état des lieux et les propositions d'orientation :

Consultez les résultats du vote réalisé lors de la fabrique citoyenne sur les propositions d'orientations pour l'Habitat


Donnez votre avis :


Atelier de travail urbain (15 septembre 2017) Atelier de travail urbain Vendredi 15 septembre les Morangissois se sont rassemblés pour travailler autour des 4 thèmes suivants :
La mobilité et des équipements
Le cadre de vie
Le développement économique
L'habitat
Le but étant de définir ensemble les orientations du Projet d’Aménagement et de Développement Durable qui sera soumis à un vote lors de la fabrique citoyenne du 13 au 15 octobre 2017.




Compte-rendu du forum autour de l’urbanisation (13 mai 2017) Lors du forum autour de l’urbanisation de Morangis, les habitants ont pu s’informer, débattre et mettre en perspective les grandes thématiques pour l’avenir de leur commune. Quatre stands ont été mis à disposition toute la matinée pour que les morangissois viennent donner leur avis sur les grands enjeux identifiés pour le futur projet de leur ville :

Mobilité et équipement : Pour faciliter la vie des Morangissois, comment améliorer les transports ? Quels équipements publics prévoir ?
Cadre de vie : Comment conjuguer agriculture, nature et embellissement du cadre de vie avec une ville en développement ?
Développement économique : Quels choix d’urbanisation et d’aménagements pour maintenir les entreprises, les emplois et des commerces de proximité ?
Habitat : Construire des logements pour répondre aux besoins tout en préservant le cadre de vie, combien ? Où ?

A la fin de la matinée, l’ensemble du diagnostic et des réflexions de la matinée ont été restitués et soumis à débat avec M. le Maire et les participants.


Synthèse des thématiques Mobilité et équipement
Pour faciliter la vie des Morangissois, comment améliorer les transports ? Quels équipements publics prévoir ?

Circulations douces : une grande majorité des habitants a souhaité renforcer la place du piéton et du vélo à Morangis. Aujourd’hui, il existe quelques pistes cyclables, mais elles ne sont pas reliées entre elles. Il a été demandé de créer un réseau de circulations douces dans la commune et en lien avec les communes voisines. Il s’agit pour cela d’intervenir sur l’espace public et la voirie, comme par exemple au niveau de la voie d’Orly.

Transports en commun : il existe peu de lignes de bus à Morangis et elles sont concentrées sur les mêmes axes. Les habitants demandent à ce que certains tracés soient revus (notamment dans le sud de la commune). Comme cela a déjà été évoqué au cours de précédentes réunions, les habitants sont favorables au prolongement de la ligne 14 du métro et à la création d’une gare sur la commune. Ils demandent que le Site de Maintenance et de Remisage prévu soit ainsi transformé en gare voyageurs. Il a été proposé de relier Morangis au plateau de Saclay avec une ligne de transport pour pouvoir profiter de son attractivité. Dans l’ensemble, les habitants présents se sont positionnés pour une réduction de l’utilisation de la voiture.

Equipements : la création d’un nouveau groupe scolaire est apparue nécessaire pour la grande majorité des participants. Sa localisation est privilégiée au niveau du carrefour de l’Europe, au sud de la commune. La création d’une nouvelle école pourrait aller de pair avec la création d’un nouvel équipement sportif à proximité et d’un aménagement des accès pour la sécurité des enfants (pistes cyclables, voies douces, …). Il a été souligné le besoin de créer une programmation modulable des futurs équipements prévus, afin qu’ils puissent accueillir plusieurs types d’activités et évoluer dans le temps.

En bref
• Relier et augmenter le nombre de pistes cyclables
• Créer un réseau de circulations douces
• Améliorer les transports en commun
• Créer un nouveau groupe scolaire

Point de M. le Maire : les réflexions sur les équipements sont déjà engagées.



Cadre de vie
Comment conjuguer agriculture, nature et embellissement du cadre de vie avec une ville en développement ?

Nature dans l’espace public : les habitants ont fait part de leur désir de voir la ville davantage fleurie et avec plus d’arbres. Une végétalisation des abords de l’autoroute A6 a été évoqué pour diminuer les nuisances sonores. La grande majorité des participants souhaite renforcer la place de la nature en ville et conserver les respirations vertes actuelles qui font partie des attraits de la commune. Comme le rappelle les habitants, le tissu pavillonnaire de la commune participe de cette nature avec ses jardins : il est à conserver. Sur l’ensemble de la commune les habitants cherchent à garder un équilibre entre logement et nature. Des idées de diversification des espaces naturels ont été proposés : certains plus favorables à la biodiversité et d’autres au développement de la permaculture.

Espaces agricoles : la majorité des habitants s’est prononcée pour la conservation des espaces agricoles de la commune. Néanmoins, il convient de distinguer l’agriculture productive, qui est régie par des logiques économiques de rentabilité, et l’agriculture « récréative » ou « pédagogique ». Le développement de cette dernière est encouragée par les habitants : ferme pédagogique, potager urbain en bacs, vergers municipaux, .... Les habitants accepteraient la construction de logements en franges des espaces agricoles si la vocation principale de ces derniers s’en trouve préservée voire favorisée. Les réflexions se sont notamment focalisées sur le terrain des Petits Graviers pour lequel plusieurs idées ont été évoquées : ferme pédagogique, vergers municipaux avec des logements, espace intergénérationnel autour de la nature (crèche, maison de retraite, logements). Si ce terrain est aménagé, il faudra cependant penser au stationnement et à la circulation.

En bref
• Consensus autour du renforcement de la place de la nature
• Conserver les respirations vertes
• Trouver un équilibre entre construction et cadre de vie
• Conserver les espaces agricoles

Zoom sur les Petits Graviers : idées de vergers urbains, ferme pédagogique, espace intergénérationnel autour de la nature, …

Point de vigilance : Qu’entend-on par agriculture (productive ou récréative) ? Accès et assainissement à améliorer aux Petits Graviers.

Point de M. le Maire : Le renforcement de la nature à Morangis a déjà été engagé.




Développement économique
Quels choix d’urbanisation et d’aménagements pour maintenir les entreprises, les emplois et des commerces de proximité?

Commerces de proximité : les habitants souhaiteraient développer le commerce de proximité mais le stationnement et les espaces publics doivent pour cela être aménagés afin de faciliter leur accès et leur visibilité. Un pôle commercial autour du Carrefour a été proposé, accompagné d’un marché alimentaire. Les habitants demandent que davantage de moyens soient mis en place : M. le Maire rappelle que le commerce reste soumis à des logiques de libre concurrence qui limitent le pouvoir d’action de la Ville. Le constat est cependant partagé : aujourd’hui de nombreuses cellules commerciales restent vides.

Zone d’Activités Economiques : les habitants souhaitent que la desserte (voie en sens unique) et le stationnement dans la ZAE soient améliorés. Pour sa requalification dont les réflexions ont déjà été présentées aux habitants, une mixité des activités est préférable, avec notamment le développement des activités tertiaires. Pour cela, il faut améliorer la desserte en transports en commun de la ZAE. M. le Maire rappelle que le foncier reste privé et que les locaux actuels ne sont pas propices pour l’implantation d’activités tertiaires. Aujourd’hui, les investissements pour requalifier la ZAE proviennent de l’agglomération. Les habitants ont proposé, en accord avec les scénarios d’évolution présentés, de construire des logements sur les friches de la ZAE, permettant une requalification des espaces publics et une évolution progressive du périmètre de la zone.

Mutation du secteur nord : dans l’hypothèse où une gare voyageurs s’implanterait au niveau du SMR, le développement en continuité d’activités logistiques ne semble pas compatible. L’idéal serait de construire des logements, mais la proximité d’Orly et les nuisances sonores sont problématiques. Pour certains habitants, aucun des trois scénarios proposés par l’étude de requalification de la ZAE ne permettra de maintenir la zone. Le scénario de la migration de la ZAE vers le nord de la commune, auparavant privilégié par les habitants lors de la dernière assemblée organisée sur le thème, est aujourd’hui remis en cause.

En bref
• Développer le commerce de proximité
• Créer un pôle commercial
• Améliorer la desserte et le stationnement
• Développer la mixité des activités sur la ZAE

Débat en suspens : Quel avenir de la ZAE ? Hypothèse de la gare voyageurs au nord de la commune ?

Point de M. le Maire : La Ville a peu de pouvoir d’action sur le commerce. Le foncier sur la ZAE reste privé, les marges de manoeuvre sont faibles.



Habitat
Construire des logements pour répondre aux besoins tout en préservant le cadre de vie, combien ? Où ?

• Objectifs quantitatifs de construction : la commune possède des objectifs quantitatifs définis par la Région et par l’État en termes de construction de logements et notamment de logements sociaux. Comme aujourd’hui les objectifs de production de ces logements sociaux ne sont pas respectés, la commune est soumise à une amende, qui augmenterait en cas de non-respect répété de ces objectifs. Elle peut même se voir imposer des constructions : l’État prenant alors certaines prérogatives de la commune afin de réaliser ces logements. Suite aux échanges et après ces explications, les habitants comprennent qu’il est nécessaire de respecter ces objectifs : il est alors cependant crucial de préciser où, comment et suivant quelle mixité sociale. Les habitants ont par exemple débattu sur le pourcentage de logements sociaux à imposer dans les opérations nouvelles. Afin de lever certains a priori, M. le Maire rappelle que les logements sociaux sont à destination de la classe moyenne inférieure et non des plus démunis. Les problèmes sociaux majeurs que connaît aujourd’hui la commune se situent dans le parc privé, avec le problème des marchands de sommeil.

• Formes urbaines : de nombreuses questions et réflexions ont été apportées par les habitants sur les hauteurs, la transition avec les habitations avoisinantes, le zonage progressif, le travail des franges de la ZAE avec les pavillons, … Ces attentes devront être approfondies ultérieurement, lors de la rédaction des règles et du zonage. La qualité de vie de Morangis est à préserver, il convient de garder un équilibre entre l’ambiance aérée et les besoins de construction. Il faut s’interroger sur la localisation, la vitesse et la manière de construire ces nouveaux logements.

• Besoins associés aux constructions : les futures constructions de logement augmenteront la population alors que les équipements sont déjà saturés et que la circulation et le stationnement peuvent parfois être difficiles. Il est donc nécessaire d’accompagner cette croissance attendue de la population par la construction d’un nouveau groupe scolaire et d’autres équipements.

En bref
• Préserver la qualité de vie (tissu pavillonnaire)
• Trouver un équilibre entre l’existant et les futures constructions
• Accompagner la croissance de Morangis avec de nouveaux équipements

Point de vigilance : Eviter de perdre la qualité de vie à Morangis avec de nouvelles constructions. Où, comment et quand construire ?

Point de M. le Maire : La Ville a des impératifs de construction de logements sociaux qui peuvent avoir de lourdes conséquences en cas de non-respect.

Téléchargez le compte rendu


Ateliers sur le Plan Local d'Urbanisme

Plan Local d'Urbanisme - La nature en ville Assemblée PLU Jeudi 2 mars 20h30 à l'espace Saint-Michel s'est tenue l'assemblée des habitants sur le PLU sur le thème de la nature en ville.
Un premier point a été fait afin d'aborder la place de l'agriculture et de la nature à Morangis.
Ce travail va permettre de poser des bases de travail de futures réunions.
Plan Local d'Urbanisme - Équipements publics et transports Atelier sur les équipement publics et transports Jeudi 26 janvier 20h30 un atelier autour des équipements publics et des transports était organisé.
L'atelier a permis de faire un état des lieux sur les équipements publics et les déplacements : ses manques, ses potentiels, ses contraintes et d'ouvir des pistes de travail.