header pour mobile
À Morangis 12 692 habitants ont le pouvoir
Budget participatif | Groupes projets-actions | Assemblées des habitants | Assemblées des jeunes | Réunions de quartier | Journées citoyennes | Fabrique citoyenne

Histoire locale, l'église Saint-Michel

Dès le XIIe siècle, il est fait mention d'une église à Louans, dédiée à l'Archange Saint-Michel. Comme la plupart des églises rurales de l'époque, elle était faite de bois et n'a pas résisté aux agressions du temps et des guerres. Du bâtiment initial seules subsistent les fondations du clocher.

De 1540 à 1550 seront édifiés le choeur et les chapelles latérales dédiées à Notre- Dame et à Saint-Roch. Il faudra 9 000 tuiles pour couvrir le toit. En 1767 un portail et deux petites ailes seront érigés. Deux pilastres encadrent le porche en plein cintre surmonté de deux têtes d'angelots. Le centre est marqué par un fronton triangulaire à l'intérieur duquel sont sculptés une balance et un glaive.

Un haut mur clôt la cour entre l'église et le presbytère. En premier plan le facteur est assis sur le mur de l'abreuvoir, à côté du calvaire juché sur la pompe.

Après la Révolution Française, l'église devient un bien communal. Sur cette carte postale des années 1960, un portail et une grille ont remplacé le mur et ouvrent le presbytère sur l'extérieur. De gros travaux de rénovations seront nécessaires, notamment avant la réfection de la toiture et du clocher en 1987. Plus récemment, les murs extérieurs de l'église recevront un nouveau crépi lui donnant l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui.

L'intérieur de l'église a beaucoup changé. Vers 1960, la chaire et le banc d'oeuvre (où prenait place le chatelain) qui lui faisait face ont été déposés. De même, la grille fermant le choeur a été déplacée. En 1973, des travaux de rénovation, avec notamment la réfection des boiseries en chêne, seront entrepris sous l'égide d'un architecte départemental des bâtiments de France. Au dessus de la porte d'entrée, la tribune en bois où chantait la chorale a été démontée. Une fresque peinte il y a 5 ans a pris place pour mieux intégrer les aérothermes.

A gauche, on peut voir le mur du local des pompiers construit entre le lavoir et l'abreuvoir au premier plan.

La porte d'entrée ainsi que les confessionnaux ont été rénovés par les personnels des services techniques de la commune au cours de ces dernières années.
eglise eglise eglise
eglise eglise eglise
eglise eglise eglise