La vie municipale

Tribunes d’expression

Septembre 2018

Morangis et son côté immuable... Au retour de congés, les mêmes sujets restent en suspens: entretien de la ville, gens du voyage, dépôts sauvages, toujours rien du côté diagnostic de sécurité...bref ça patine ! Le maire parle beaucoup du cadre de vie mais les moyens manquent pour répondre à l'accroissement de la ville et aux besoins de la population.  En cette période de rentrée scolaire, les travaux d'extension du groupe scolaire Herriot (2,2 millions d'€) ont pu être programmés grâce au financement du Conseil départemental à hauteur de 907 000€. Reste à savoir comment seront financés les autres équipements indispensables, dont le 4e groupe scolaire.  En septembre, le Conseil municipal se prononcera sur la révision du plan local d'urbanisme, à l'issue des ateliers et des réunions de quartiers dans lesquels, hélas, trop peu de nos concitoyens sont venus s'exprimer. Vous pourrez encore le faire lors de l'enquête publique qui s'ouvrira à l'automne. À vous de décider du futur visage de votre ville. Et pourtant les morangissois ont des choses à dire ! Pour aller au-delà des échanges réguliers que nous avons avec vous et recueillir plus largement encore votre niveau de satisfaction et vos attentes en termes d'évolution de notre ville, l'équipe de Passion Morangis réalise un sondage d'opinion. Nous espérons un taux de retour significatif et vous remercions à l'avance du temps que vous prendrez pour y répondre. Vous écouter, c'est ce que nous faisons également en vous recevant dans notre permanence située à l'Espace Saint-Michel. Attention, l'accès au bâtiment est enfin sécurisé et pour nous rencontrer, n'oubliez pas de prendre rendez-vous avec notre équipe. Nous souhaitons à tous les morangissois une belle rentrée sportive, culturelle, scolaire et remercions les bénévoles qui œuvrent au sein des associations. 


Élus de la liste : « Passion Morangis », Jeannette Brazda - Monique Cancalon - Jean-Marc Dufour - Quynh Ngo - Michel Riegert - Brigitte Vermillet - 01 69 34 88 92 - www.passion-morangis.com

C'est la reprise des activités professionnelles pour la plupart et le retour sur le chemin de l'école pour nos petits et grands bambins afin d'acquérir la culture indispensable pour les préparer à la vie active. C'est également la reprise de la vie associative si chère à notre cœur. Notre ville est riche d'un tissu associatif varié et qualitatif nourri par l'engagement de nombreux bénévoles œuvrant pour renforcer le lien social. Les associations sportives sont bien malmenées depuis que la majorité a décidé de supprimer le CNOM, ignorant les remarques des Présidents de section.  Les prochains mois vont voir émerger son lot  de potentiels candidats en vue des élections municipales de mars 2020. Les tensions sont déjà bien présentes dans l'équipe majoritaire et les attaques se multiplient en conseil municipal. Mais où sont passés l'unité et l'intérêt collectif pour le bien de notre commune ? Les batailles pour le pouvoir et les parachutages vont aller bon train. Bonne rentrée à tous. 


Élus de la liste : « Bien vivre l’avenir de Morangis », Sylvie Pitis - Dominique Hérault - 07 50 87 57 44 

 

La trêve estivale permet souvent de visiter d'autres lieux. Quelques uns auront pu découvrir des villes et des villages propres, pleins de charme, offrant un patrimoine riche et varié, faisant découvrir la richesse de leur marché, la diversité de leurs animations et la fierté d'une éventuelle spécialité. Et puis il a fallu revenir. L'heure de la rentrée a déjà sonné. Au revoir la propreté, le charme, le marché... à Morangis, il n'y a rien de tout ça - Juste du béton, et trop peu de préoccupation de l'humain. Dommage : mais vivement les prochaines vacances !


Élus de la liste : « Bien vivre l’avenir de Morangis », Sébastien Templet-Belmont 

L’urgence écologique est au cœur de cette rentrée. L’été que nous venons de subir montre l’augmentation des températures et la nécessite de s’y adapter.
Les scandales qui se font jour montrent à quel point le plastique est un désastre pour notre planète et la cause de pollutions quasi irrémédiables aujourd’hui. Que les pesticides envahissent nos assiettes et sont les sources de maladies multiples. Les dernières études publiées montrent combien la pollution atmosphérique, notamment automobile, est cause d’une mortalité en augmentation. Nous pouvons agir à l’échelon local pourtant. C’est que ce que nous avons engagé depuis 10 ans à Morangis. Rénovation énergétique des bâtiments publics pour baisser nos consommations. Remplacement de l’éclairage public par des ampoules moins énergivores. Politique de biodiversité par la plantation de 150 arbres minimum par an, par la recherche de zones à déperméabilisation pour lutter contre les inondations, introduction de 50 % de bio dans les cantines pour favoriser les circuits courts, remplacements des véhicules diesels par des véhicules plus propres, mise à disposition de recharges gratuites pour les particuliers, suppression des vaisselles jetables. Nous pouvons agir aussi individuellement. Les révolutions peuvent commencer par des gestes simples du quotidien, en modifiant nos comportements, nos achats, nos déplacements. D’ailleurs, en cette rentrée, la Ville lance une étude sur un plan de circulation Vélo. Privilégier les modes de déplacement alternatifs à la voiture, voici aussi un modèle qui permet de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. Elle sera présentée aux habitants lors de la Fabrique Citoyenne des 13 et 14 Octobre. Nous vous y attendrons nombreux pour échanger ensemble sur l’avenir de notre Ville. Depuis 10 ans, nous agissons, à vos côtés, pour faire vivre Morangis et contribuer à sa qualité de vie. Poursuivons ensemble.


Élus de la liste :  « Morangis Pour Tous » - 06 46 23 17 87 

Juin 2018

Fiscalité : Hélas et sans surprise, les Morangissois subissent une nouvelle fois une hausse d'impôts qui fait suite à celle de 2015, elle-même suivie du fameux rééquilibrage entre taxe foncière et d'habitation pénalisant les sociétés et commerces. Malgré un débat soutenu entre le Maire et nos élus, nos propositions de recherches d'économies, mutualisation de services, réactualisation des recettes des services et des redevances, la majorité municipale persiste et signe. Malgré ses promesses, nous ne voyons pas «le cadre de vie agréable et bien entretenu; ni les économies de fonctionnement générées par le bon entretien et la modernisation du patrimoine, encore moins l'investissement public pour le maintien de nos entreprises et la lutte contre le chômage» (Pascal Noury Avril 2015); pas plus que les équipements indispensables pour assurer l'avenir.
Sécurité : Nous saluons les dernières actions des forces de l'ordre sur Morangis (occupations illégales des gens du voyage; stupéfiants; vols ...) mais nous sommes toujours dans l'attente de l'intervention du Référent sûreté pour bénéficier de son expertise en matière de lutte contre la délinquance et l'audit en vue d'un déploiement expérimental de la vidéo protection qui permettrait notamment des sanctions à l'encontre des auteurs des dépôts sauvages.
Plan Local d'Urbanisme : les documents préparatoires à la révision sont prêts, charge aux Morangissois de peser sur les orientations prévues lors des réunions de quartier. Ce futur PLU doit être l'expression de leur volonté : constructions, voiries, équipements publics, espaces verts ...  Le Conseil municipal se prononcera le 2 juillet sur le document final. Notre équipe adresse ses voeux de réussite aux jeunes qui passent leurs examens et souhaite une agréable pause estivale à tous. Au plaisir de vous retrouver lors des rendez-vous de l'été. 

Élus de la liste : « Passion Morangis », 

Jeannette Brazda - Monique Cancalon - Jean-Marc Dufour - Quynh Ngo - Michel Riegert - Brigitte Vermillet 01 69 34 88 92 - www.passion-morangis.com 

ENCORE UNE HAUSSE D’IMPOTS
Le maire adopte une nouvelle hausse d’impôts, seul moyen selon lui de faire face à la baisse des dotations de l’État. Et pourtant il continue à vendre notre patrimoine (terrain entre l’Ormeteau et la Résidence des Cèdres pour plus d’1 M d’€). Le Conseil départemental, dans lequel siège une élue de l’opposition, a lui aussi augmenté le taux sur sa part. En trois ans, ils ne nous ont laissé aucun répit. Bon nombre de foyers morangissois n’en peuvent plus. Parmi les nombreuses catégories sociales victimes, les retraités sont particulièrement maltraités. Souvent veufs ou veuves propriétaires de leur pavillon acquis par leur travail, ils n’en peuvent plus. Morangis saturé, il faut parfois de nombreuses minutes aux automobilistes pour traverser la commune de Chilly-Mazarin à Paray-Vieille-Poste, certains conducteurs n’hésitant pas à emprunter les petites voies pour gagner quelques minutes, traversant les zones pavillonnaires. Malgré nos revendications, le maire n’entend pas trouver des solutions pour améliorer la circulation, on ne peut se contenter de subir et les projets de constructions à venir ne vont pas arranger le trafic...  
 

Élus de la liste : « Bien vivre l’avenir de Morangis », Sylvie Pitis - Dominique Hérault - 07 50 87 57 44 

 

Nouvelles hausses d’impôts pour les Morangissois ! Les taxes d’habitation ET foncière. Toujours pas de marché à Morangis. Toujours pas de cinéma, ni de piscine, pas non plus de théâtre, ni d’Opéra… pas de palais des congrès ni de salle polyvalente. Pas de vidéosurveillance ! Nos associations ont vu leurs subventions diminuer pour limiter les coûts, des compétences ont été données à l’agglo pour limiter les coûts… Bref : rien de plus pour les Morangissois… plutôt du moins, et des hausses d’impôts ! MERCI ! A quand une ville qui avance vraiment ?

Élus de la liste : « Bien vivre l’avenir de Morangis », Sébastien Templet-Belmont 

Démarrées le 23 Mai dernier, les réunions de quartier sont les lieux privilégiés de rencontre entre le Maire, l’équipe municipale et les habitants pour parler des futurs enjeux de la ville comme de son quotidien.
Celles qui se déroulent jusqu’au 30 Juin sont l’occasion de présenter le futur PLU. C’est un moment essentiel et une occasion unique de s’intéresser à l’avenir de Morangis. C’est un moment fondamental, un enjeu aussi important qu’une élection municipale !
C’est dans ces réunions de quartier que sont recueillis vos avis, vos remarques, vos appréciations sur la future urbanisation de la commune, sur les zones pavillonnaires qui doivent toutes être préservées, sur les quartiers à densifier, sur les secteurs agricoles à protéger.
Depuis 18 mois, à chaque étape de la préparation, le conseil municipal a cherché le plus large consensus entre la majorité et l’opposition et l’a obtenu. Il arrêtera en Septembre prochain ce PLU de l’avenir avant d’être mis en consultation de l’enquête publique, en fin d’année. Entre ces deux moments, La Fabrique Citoyenne, qui se déroulera mi-octobre, sera l’occasion de voter pour ou contre ce PLU. Une votation municipale sera organisée pour que les avis de tous les habitants soient entendus et qu’éventuellement ce PLU évolue en fonction de vos remarques. A chacune de ses étapes, nous sommes à votre écoute et à votre disposition pour en discuter.
D’ici là, nous nous retrouverons, nous l’espérons, dans les moments conviviaux de l’été et souhaitons à chacune et à chacun, petits et grands, de très belles vacances.


Élus de la liste :  « Morangis Pour Tous» - 06 46 23 17 87 

Mars 2018

Parlons sécurité publique
Depuis 2014, notre équipe a initié le débat sur la question de la sécurité à Morangis et relaye les préoccupations de nos concitoyens. La seconde réunion en présence du commissaire de Savigny n'a pas convaincu notre maire. Cambriolages, vandalisme, stationnements dangereux, infractions au code de la route... Malgré ces évènements, il refuse toujours d'envisager le recours à la vidéo protection comme un des moyens de lutter contre la délinquance et les incivilités. Toutes les convictions sont respectables. Morangis ne connaît pas de violences urbaines mais une délinquance qui perturbe le quotidien. Mais doit-on se limiter à une seule vision comptable des faits (107 infractions en 2017 dont 81 cambriolages) pour définir une politique de tranquillité publique ? Prévention et répression sont deux axes de travail indissociables. Pour faire baisser le taux d'insécurité, pourquoi ne pas renforcer les missions et prérogatives de la Police municipale ? patrouilles aux heures aléatoires, caméras piétons, liaison directe... mais aussi mobiliser les réseaux locaux; renforcer le maillage avec les citoyens vigilants et les bailleurs sociaux; rétablir les postes de médiateurs.Face au manque d'effectifs de la Police Nationale, la vidéo protection contribue au travail d'enquête. Le rôle du dispositif privé (immeubles notamment) a été démontré et a permis l'arrestation d'individus suite aux dégradations, cambriolages et effractions rue Barbara. Sans tomber dans la caricature du fichage généralisé, la protection de la liberté individuelle passe aussi par celle des biens et des personnes. Prochaine étape, faire intervenir à notre demande le référent sûreté pour bénéficier d'une expertise et de conseils en matière de lutte contre la délinquance. Force de proposition, nous restons pleinement investis dans ce débat.
 

Élus de la liste : « Passion Morangis », 
Jeannette Brazda - Monique Cancalon - Jean-Marc Dufour - Quynh Ngo - Michel Riegert - Brigitte Vermillet - 01 69 34 88 92 - www.passion-morangis.com

UN TRISTE CONSTAT
 - La voirie Morangissoise laisse à désirer. La liste des routes délabrées est bien longue. Champ de mine ou course d’obstacles qui nous contraints de ralentir et de zigzaguer dangereusement. Stop au Pansements sur des plaies béantes. Une réparation permanente s’impose. Ras le bol du colmatage couteux et inutile. Il faut régler la situation une bonne fois pour toute. 
 - Les moyens humains et matériels afin d’assurer le traitement des voies de circulation enneigée ont une fois de plus été transparents. L’épisode neigeux du mois de février a laissé beaucoup de riverains isolés. 
 - Avec une dépense faramineuse de plus 1.5 millions pour créer l’aire des gens du voyage, celle-ci est toujours squattée par plus de 60 caravanes qui ont pris leurs quartiers depuis 4 mois, alors que la livraison officielle de cet équipement retardée pour malfaçons était imminente. 
 - Nous n’avons pas assez d’espace d’expression pour lister toutes les inepties à noter sur notre commune.
Les taxes et impôts augmentent, on ne cesse de payer mais notre ville se dégrade d’année en année. 


Élus de la liste : « Bien vivre l’avenir de Morangis », Sylvie Pitis - Dominique Hérault - 07 50 87 57 44 

 

Les politiques sont-ils des personnes à part entière, ou des personnes entièrement à part ? Après les dernières élections, nous aurions pu croire que les grands partis avaient touché le fond. Mais non, ils ont su faire pire encore, n'arrivant même plus à se reconstruire !
A Morangis, en 2014, ils étaient même déjà en avance : Manipulations - mensonges - calomnies - discrimination - dans le pire, ils étaient les meilleurs ! et comme leurs partis respectifs : ils n'ont pas su changer... Tout est-il vraiment bon, à vos yeux, pour faire partie de cette castre ? 


Élus de la liste : « Bien vivre l’avenir de Morangis », Sébastien Templet-Belmont 

La concertation pour l’avenir des rythmes scolaires s’est achevée ce mardi 13 Février par les avis émis dans les conseils d’écoles, après que les parents se soient exprimés par un vote. La pluralité des expressions qui se sont faites à ce moment révèle bien que les avis ne sont pas si tranchés que cela. Ni tout à fait 4,5 jours, ni tout à fait 4 jours…

Nous saluons la démarche participative engagée par le Maire. Elle est la même depuis qu’en 2013, au moment du lancement des Temps périscolaires, faire que chaque acteur de la communauté éducative de Morangis prenne part à la réflexion sur le rythme de nos enfants après l’école.

Les différents avis exprimés reflètent bien ce que nous savons tous. Les rythmes de nos enfants sont différents selon leurs âges, les temps d’apprentissage, d’activités et de repos. Nous sommes aussi conscients du poids que représentent les différents emplois du temps de chacun dans la vie des familles et des conséquences sur leurs organisations personnelles. Nous y serons vigilants dans la décision qui sera prise lors du Conseil Municipal du 12 mars prochain. Et si la solution n’était pas cette option mixte proposée par la Ville. 4 jours pour les maternelles, 4,5 pour les élémentaires ?


Élus de la liste :  « Morangis Pour Tous» - 06 46 23 17 87